observation


observation

observation [ ɔpsɛrvasjɔ̃ ] n. f.
• 1200; lat. observatio
I
1Vx Loi, tradition communément observée. « Quelqu'une de nos observations, reçue avec autorité » (Montaigne).
2(1507) Mod. Action d'observer ce que prescrit une loi, une règle. obéissance, observance. « Je voudrais obtenir une stricte observation du règlement » (Chardonne).
II(1361)
1Action de considérer avec une attention suivie la nature, l'homme, la société, afin de les mieux connaître. examen. « La patience dans l'observation de la nature » ( A. Gide). « L'attention qu'exige l'observation du cœur humain » (Mme de Staël). « Le monde était son champ d'observation » (Maurois). Qualités, dons d'observation. Esprit d'observation : aptitude à observer. Elle a l'esprit d'observation.
2Une observation : remarque, écrit exprimant le résultat de cette considération attentive. ⇒ annotation, commentaire, note, réflexion. « Sa critique est un tissu d'observations sensées et justes » (Sainte-Beuve).
3Parole, déclaration par laquelle on fait remarquer qqch. à qqn. remarque. « Tu m'en fis l'observation » (Verlaine). Cet exposé appelle plusieurs graves observations. Pas d'observation ? objection. « Elle se permit des observations » (Flaubert),des critiques.
Remarque par laquelle on reproche à qqn son attitude, ses actes. avertissement, remontrance, réprimande , reproche. « Ses employés auxquels il faisait de continuelles observations » (Balzac). À la première observation, je vous renvoie.
4Procédé scientifique d'investigation, constatation attentive des phénomènes tels qu'ils se produisent, sans volonté de les modifier. Appareils, instruments d'observation. « Sciences d'observation » (Cl. Bernard) :sciences de faits, qui n'ont pas recours à l'expérimentation ( observationnel) . L'observation et l'expérience.
Fait d'observer un phénomène; compte rendu du phénomène constaté, décrit, mesuré. « À chaque observation que je faisais sur l'organisation végétale » (Rousseau). Observations météorologiques, astronomiques. Par méton. Cas observé. L'analyse a porté sur dix observations.
5Méd. Surveillance attentive (à laquelle on soumet un être vivant, un organe). « Je l'ai mis en observation et j'espère le guérir » (Duhamel). Il est à l'hôpital, en observation. Quarantaine d'observation, qui dure le temps nécessaire pour constater le bon état sanitaire d'un navire.
6Surveillance systématique des activités d'un suspect, d'un ennemi. « Javert laissa deux hommes en observation » (Hugo). Corps, détachement d'observation (militaire). Poste d'observation. vigie. Observation aérienne. Aviation d'observation.
7Sport Examen attentif auquel on soumet un adversaire, afin de mesurer ses forces, de découvrir ses points faibles. Le premier round a été un round d'observation.
⊗ CONTR. Désobéissance, manquement, inobservation. — Compliment.

observation nom féminin (latin observatio, -onis) Fait de pratiquer les prescriptions d'une loi, d'une règle, etc. : L'observation du règlement. Action de regarder attentivement les phénomènes, les événements, les êtres pour les étudier, les surveiller, en tirer des conclusions, etc. : Un poste d'observation. Compte rendu, remarques, réflexions de quelqu'un qui a observé, étudié quelque chose : Consigner ses observations sur un registre. Remarque nuancée de reproche, légère réprimande : À son troisième retard, on lui a fait une observation. Objection que l'on fait à quelqu'un, à quelque chose ; remarque faite aux propos de quelqu'un : Ce discours appelle plusieurs observations. Marine Détermination de la hauteur, de l'azimut d'un astre au moyen d'un instrument (sextant, théodolite, etc.). Médecine Document dans lequel est décrit le cas d'un malade. Surveillance d'un malade pendant un temps donné afin de permettre au médecin de préciser ou d'infirmer un diagnostic incertain. Militaire Surveillance systématique des activités de l'ennemi. ● observation (citations) nom féminin (latin observatio, -onis) Claude Bernard Saint-Julien, Rhône, 1813-Paris 1878 L'observation est l'investigation d'un phénomène naturel, et l'expérience est l'investigation d'un phénomène modifié par l'investigateur. Introduction à l'étude de la médecine expérimentale Bernard Le Bovier de Fontenelle Rouen 1657-Paris 1757 Toute la philosophie n'est fondée que sur deux choses : sur ce qu'on a l'esprit curieux et les yeux mauvais. Entretiens sur la pluralité des mondes Bernard Le Bovier de Fontenelle Rouen 1657-Paris 1757 Assurons-nous bien du fait avant de nous inquiéter de la cause. Histoire des oracles observation (difficultés) nom féminin (latin observatio, -onis) Sens et emploi Le sens, commun à ces deux mots, de « action d'observer une règle, une loi » s'applique pour observance au domaine religieux, et pour observation aux autres domaines : des bénédictins de stricte observance ; l'observation des règlements, des lois, des codes. ● observation (expressions) nom féminin (latin observatio, -onis) Esprit d'observation, penchant à observer, capacité particulière à relever les détails caractéristiques. Satellite d'observation, satellite artificiel, évoluant généralement sur une orbite polaire et capable de prendre des photographies ou des films de l'ensemble de la Terre ou d'un territoire donné. Observation instantanée, technique d'étude d'un phénomène en notant son état à des intervalles de temps pris au hasard. (Elle permet de connaître, par exemple, la proportion du temps de marche d'un ensemble de machines, le degré d'occupation d'un employé au cours de la journée, etc.) ● observation (synonymes) nom féminin (latin observatio, -onis) Fait de pratiquer les prescriptions d'une loi, d'une règle, etc.
Synonymes :
Contraires :
Action de regarder attentivement les phénomènes, les événements, les êtres...
Synonymes :
- enquête
Compte rendu, remarques, réflexions de quelqu'un qui a observé, étudié...
Synonymes :
- considération
Remarque nuancée de reproche, légère réprimande
Contraires :
- éloge
Objection que l'on fait à quelqu'un, à quelque chose ; remarque faite...
Synonymes :

observation
n. f.
rI./r Action d'observer ce qui est prescrit. Observation d'une règle.
rII./r
d1./d Action d'étudier avec attention. Observation scientifique. Avoir l'esprit d'observation: être apte à observer.
d2./d Action de surveiller, d'épier. Poste d'observation.
|| Mettre un malade en observation, surveiller particulièrement l'évolution de son cas pour établir un diagnostic.
d3./d Remarque portant sur ce que l'on a observé. Une observation juste.
d4./d Léger reproche. Faire une observation à qqn.

⇒OBSERVATION, subst. fém.
A. —Action de se conformer à une règle, à une loi, à un règlement. Synon. respect. Stricte observation du règlement. Il n'interrompait jamais, et se trouvait souvent victime de cette exacte observation des convenances, car les autres s'arrachaient la parole, et le bonhomme quittait la place sans avoir pu dire un mot (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.67). La sécurité de la circulation des trains repose surtout sur l'observation des signaux par les mécaniciens (BRICKA, Cours ch. de fer, t.2, 1894, p.384). La difficulté de la musique était toute dans l'observation des règles et non dans l'exécution du chant (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1948, p.159).
RELIG. Synon. de observance. L'observation du sabbat et des prescriptions alimentaires caractérisent le juif fidèle (Philos., Relig., 1957, p.44-1).
B. —1. Action de considérer avec attention des choses, des êtres, des événements; p. méton. résultat de cette action. Observation exacte, fine, judicieuse, minutieuse, profonde, rigoureuse, subjective; finesse, justesse d'observation; don, esprit, faculté d'observation; sens de l'observation. Il est des visages de femmes qui (...) déroutent l'observation par leur calme et leur finesse; il faudrait pouvoir les examiner quand les passions parlent (BALZAC, Secrets Cadigan, 1839, p.324):
1. Le génie d'observation doit exister au même degré dans le poète tragique que dans le poète comique. Assurément, il y a une observation de coeur aussi profonde dans Britannicus au théâtre, que dans le Tartufe ou le Misanthrope.
CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1833, p.175.
Roman d'observation. Il ne s'agit pas du tout du roman poétique comme la Mare au diable ou le Grand Meaulnes, mais du roman d'observation (BENDA, Fr. byz., 1945, p.24):
2. C'est l'investigation scientifique, c'est le raisonnement expérimental qui combat une à une les hypothèses des idéalistes, et qui remplace les romans de pure imagination par les romans d'observation et d'expérimentation.
ZOLA, Rom. exp., 1880, p.17.
2. En partic.
a) [P. oppos. à expérimentation] Procédé scientifique d'investigation consistant dans l'examen attentif d'un fait, d'un processus, en vue de mieux le connaître, le comprendre, et excluant toute action sur les phénomènes étudiés. Observation directe, empirique, indirecte, méthodique, scientifique; champ, méthode d'observation; résultat d'observations; la stricte observation des faits. Ramener la science à la simple observation des faits (SAY, Écon. pol., 1832, p.74). La preuve tirée de l'observation pure et simple va toujours se renforçant, tandis que (...) l'expérimentation écarte les objections une à une (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p.24). Mode nouveau de détection et d'observation des phénomènes météorologiques (MAURAIN, Météor., 1950, p.237).
Science d'observation. Science fondée sur ce procédé. L'astronomie est une science d'observation. Lorsqu'on oppose les sciences d'observation aux sciences fondées sur le calcul et le raisonnement, on entend parler d'une observation régulièrement organisée et systématiquement conduite, qui arrive à la découverte de phénomènes cachés (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p.545). L'ensemble des sciences d'observation profitait largement de la mise au point de ces nouveaux outils, en même temps que de l'extension rapide des applications d'une nouvelle technique: la photographie (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.168):
3. Les sciences d'observation et les sciences expérimentales n'ont donc pas le même caractère ni la même puissance. Les sciences d'observation s'absorbent dans la contemplation des phénomènes (...). Les sciences expérimentales au contraire sont plus audacieuses...
Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p.86.
D'observation. Qui est spécialement conçu pour permettre l'observation. Le profane devant qui l'on ouvre une ruche d'observation, est d'abord assez déçu (...). Il n'y découvre qu'un amas confus de petites baies roussâtres (MAETERL., Vie abeilles, 1901, p.19). On peut escompter beaucoup du développement futur des satellites artificiels, au sujet des problèmes les plus divers tels que ceux (...) du rattachement géométrique des stations d'observation terrestres (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.526).
b) BIOL., MÉD. Observation médicale, microscopique, physiologique, physique; observation des êtres vivants.
,,Période transitoire pendant laquelle le médecin attend que les manifestations évocatrices d'une maladie, jugées initialement insuffisantes, se confirment ou s'infirment`` (Méd. Flamm. 1975). Être en observation. Mis en observation au Kranken-Revier, il répondit si bien par son comportement à toutes les apparences de l'épilepsie, il triompha avec tant de naturel des différentes épreuves par où on le fit passer, que le médecin allemand n'eut aucun soupçon (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.244). L'observation clinique est la variante approfondie de l'observation méthodique directe. Technique fondamentale de la médecine et de la psychologie, elle exige un contact immédiat et poursuivi dans le temps de l'observateur et de son objet (Traité sociol., 1967, p.141).
PSYCHOL. Phase fondamentale de l'expérimentation. Observation en milieu ouvert. Surmonter le conflit classique de l'introspection et de l'observation externe du comportement (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.211).
c) ÉDUC. NAT. Cycle d'observation. Premières années de l'enseignement du second degré, pendant lesquelles les élèves sont observés en vue de leur orientation future (d'apr. Éduc. 1979). La réforme (...) a en vue, notamment au niveau du second degré, de supprimer les cloisonnements (...) tout en assurant dès le départ, grâce au cycle d'observation et d'orientation la meilleure orientation possible des enfants (Encyclop. éduc., 1960, p.95).
d) Surveillance systématique des faits et gestes d'une personne sur laquelle on cherche à se renseigner. L'homme au manteau s'alla mettre en observation sous un porche de l'autre côté de la rue (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p.331). Il vit (...) dans le cadre de la fenêtre voisine (...) qu'un grand remue-ménage se faisait dans l'appartement (...) Remi (...) ne quitta pas son poste d'observation et surveilla (A. FRANCE, Chat maigre, 1879, p.267).
ART MILIT. Surveillance des activités de l'ennemi. Le 8e, qui se composait en partie des troupes qui avaient marché sur Rome, fut destiné à former un corps d'observation contre Venise (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.673). «Vise l'avion», crie le ch'timi. C'est un avion d'observation, il vole à cinquante mètres (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p.221).
SPORTS. Round d'observation.
3. Expr. L'observation montre qqc. On peut observer quelque chose. L'observation montre que les taches tournent avec le soleil, mais que le soleil ne tourne pas comme un corps solide (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p.61). Quand les chefs ne sont pas imposés à l'avance, l'observation montre que les individus qui ont le plus de chances d'occuper la position de chef sont ceux qui présentent certaines caractéristiques objectives (Traité sociol., 1968, p.351). Il est d'observation (courante, générale) que. C'est un fait que l'on peut observer, on observe que. Il est d'observation qu'en chaque être humain, existent des tendances égotistes et des tendances altruistes (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p.477).
C. —1. Souvent au plur. (Parole ou écrit exprimant le) résultat d'une observation. Observations astronomiques, médicales, militaires; observations fructueuses, répétées; observations préliminaires; faire part de ses observations. Notes et observations à mesure que j'écris (VIGNY, Journ. poète, 1837, p.1053):
4. Quand j'ai eu de la mauvaise humeur, je l'ai enfouie dans ce cahier au lieu de la faire sortir de moi sans la produire au dehors. Cela m'a été souvent utile pour m'apaiser et me dégorger. J'y ai retrouvé ensuite, à l'occasion, des observations vives, trop à cru le plus souvent, mais qui devenaient simplement piquantes en s'adoucissant.
SAINTE-BEUVE, Poisons, 1869, p.1.
Vieilli. Commentaires critiques sur une oeuvre littéraire. Je lis maintenant les observations de l'Académie Française sur le Cid (FLAUB., Corresp., 1855, p.71).
2. Remarque nuancée d'une certaine réserve ou de reproches. Se permettre des observations. Elle fit, au commencement du printemps, bouleverser le jardin d'un bout à l'autre, malgré les observations de Bovary (FLAUB., Mme Bovary, t.2, 1857, p.58). Vous ai-je fait un reproche, la moindre observation? (GUITRY, Veilleur, 1911, III, p.23). Lorsqu'il faisait une observation à Alphonse, l'ancien brigadier avait une façon déplacée de lui répondre qu'il ne s'était pas fait trouer la peau pour se laisser morigéner comme un gamin (AYMÉ, Jument, 1933, p.31).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1200 «loi que l'on observe» (Doc. ds TAILLIAR, Rec. d'actes du XIIe et XIIIe s., p.13: Se aucuns des homes ces lois escriptes en aucune partie emfraindre presumoit tout li autre contre lui seront a plainne observation de toutes les coses dessus dittes); b)1507 «action de suivre ce que prescrit une loi, une règle» (Doc. ds BOUTHORS, Coutumes locales du bailliage d'Amiens, t.2, p.412). B. 1. 1377 «action de considérer avec une attention suivie la nature afin de mieux la connaître» (ORESME, Livre du ciel et du monde, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, p.284, 189: les apparences des mouvemens du ciel lesquelles ont esté apparceues et cogneues ou temps passé par observacions); 2. 1549 [éd.] «remarque, écrit exprimant le résultat d'une considération attentive» (DU BELLAY, Deffence de la langue françoyse, f° e7 r°); 3. a) 1677 «parole, déclaration par laquelle on fait remarquer quelque chose à quelqu'un» (Nuovo dizzionario italiano-francese e francese-italiano, Impr. Duillier, Genève d'apr. FEW t.7, p.285a); b) 1821 «remarque par laquelle on reproche à quelqu'un son attitude, ses actes» (HUGO, Lettres fiancée, p.60); 4. 1733 [éd.] «procédé scientifique d'investigation» (FONTENELLE, Eloge de M. Hartsoeker ds Suite des éloges des académiciens de l'Académie royale des sciences mortes depuis 1722, p.91); 5. 1814 méd. (NYSTEN). Empr. au lat. observatio «remarque; attention; remarques» et en lat. ecclés. «culte, religion», de observatum, v. observateur. Fréq. abs. littér.:5189. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 11162, b) 9462; XXe s.: a) 4785, b) 4594.

observation [ɔpsɛʀvɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1200, « loi qu'on observe »; lat. observatio, du supin de observare. → Observer.
———
I
1 Vx. Loi, tradition communément observée.
2 (1507). Mod. Action d'observer, de suivre ce que prescrit une loi, une règle… Obéissance, observance. || L'observation des lois (par quelqu'un). → Deuil, cit. 8. || Stricte observation d'un règlement (→ Inspection, cit. 3). || Observation rigoureuse des bienséances (→ Empire, cit. 7). || L'observation de sa parole, de sa promesse (Académie).
———
II (1361).
1 Action de considérer avec une attention soutenue (la nature, l'homme, la société), afin de mieux connaître. Examen. || Observation attentive, minutieuse, patiente de quelque chose (par quelqu'un). → Découverte, cit. 8. || Observation de la nature (→ Avoisiner, cit. 5), des aspects (cit. 33) des astres.Observation intuitive (cit. 2) des hommes. || Observation de la société (→ Misanthrope, cit. 4).(Sans compl.). || L'observation et l'émotion chez le poète (→ Condensateur, cit. 2).Qualités, dons d'observation (→ Littéraire, cit. 5). || Finesse (cit. 4) d'observation d'un dessinateur. || Esprit d'observation : aptitude à observer.
1 (…) le mouvement excité par les passions vives plaît à la plupart des spectateurs plus que l'attention qu'exige l'observation du cœur humain.
Mme de Staël, De l'Allemagne, II, XV.
2 Chez moi l'observation était déjà devenue intuitive, elle pénétrait l'âme sans négliger le corps; ou plutôt elle saisissait si bien les détails extérieurs, qu'elle allait sur-le-champ au delà; elle me donnait la faculté de vivre de la vie de l'individu sur laquelle elle s'exerçait, en me permettant de me substituer à lui (…)
Balzac, Facino Cane, Pl., t. VI, p. 66.
3 L'observation compte peu. Ce n'est que du plaisir ressenti par soi-même qu'on peut tirer savoir et douleur.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XII, p. 229.
4 (…) le roman d'observation contemporaine n'a pu être préparé que par des siècles de roman historique, c'est que le cadre même de celui-ci répond au besoin romanesque par excellence, celui de l'idéalisation.
A. Thibaudet, Gustave Flaubert, p. 121.
5 L'observation est active et volontaire. La contemplation involontaire et passive. Dans l'observation, le courant principal va de l'esprit à l'univers. Dans la contemplation, c'est le contraire. L'idée d'attention est liée à l'idée d'observation, elle s'accorde mal à l'idée de contemplation et voilà exactement en quoi la définition de Littré (du mot contemplation) ne me semble pas exacte.
G. Duhamel, Chronique des saisons amères, I, XXIV.
6 Mais le monde (la haute société) était son champ d'observation et il en avait besoin.
A. Maurois, Études littéraires, « Proust », I.
2 Considération attentive (d'un phénomène, d'un événement); enseignement que l'on en tire. Constatation, considération, remarque. || L'observation d'un phénomène.Vieilli. || Faire l'observation de quelque chose.Mod. (Au plur.). || Observations fines, sensées, justes (→ Assentiment, cit. 8; inintelligence, cit. 1; et aussi étourdi, cit. 2).
7 Un homme capable de faire l'observation peut trouver la cause.
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 529.
(Une, des observations). Parole, écrit exprimant le résultat d'une considération attentive. || Observations sur un auteur, sur un texte… Annotation, appréciation, note. || Maximes et observations morales. Pensée, réflexion (→ Condenser, cit. 4). || Les observations d'un écrivain (→ Message, cit. 7). || Observations sur tel sujet. Considération. || « Observations sur le Cid », de Scudéry. || Profondes observations. Spéculation.
(Dans la conversation). Paroles, déclaration par laquelle on fait remarquer quelque chose à quelqu'un. Remarque. || Il lui en a fait l'observation (→ Gausser, cit. 4). || J'ai une observation à vous faire (→ Donner son avis; avoir son mot à dire…). || Vos observations paraissent justes, pertinentes. || Observation critique. Critique, objection. || Cet exposé appelle plusieurs graves observations. || Sous le bénéfice, sous réserve de ces observations. || Épargnez-nous vos observations. Raisonnement. || Pas d'observations ! Réplique.
8 (…) le genre de la maison lui déplaisait; elle se permit des observations, et l'on se fâcha, une fois surtout, à propos de Félicité.
Flaubert, Mme Bovary, II, XII.
Remarque par laquelle on reproche à quelqu'un son attitude, ses actes… Avertissement, réprimande, remontrance, reproche (→ Compte, cit. 22; méticuleux, cit. 1). || Ne pas se permettre la moindre observation (→ Gaspiller, cit. 1).
9 Une observation répétée d'une voix trop vive lui était aussi dure qu'un soufflet (…)
Zola, la Terre, IV, I.
3 Procédé scientifique d'investigation, constatation attentive des phénomènes tels qu'ils se produisent, sans volonté de les modifier. || Observation courante (sans instruments). || Appareils, instruments d'observation (notamment appareils de mesure). || Sciences fondées sur l'observation (→ Géométrie, cit. 3).Sciences d'observation : sciences dont l'objet est constitué de faits, de phénomènes que l'on peut appréhender par les sens, et qui n'ont pas recours à l'expérimentation.L'observation et l'expérience. Expérience (cit. 42 et 43; → Base, cit. 17; expérimental, cit. 1). || Rôle de l'observation en astronomie, en physique, en chimie… || Erreur d'observation (→ Méprise, cit. 2).(Dans les sciences humaines). || Observation sociologique, économique…
10 Le mot observation au singulier, dans son acception générale et abstraite, signifie la constatation exacte d'un fait à l'aide de moyens d'investigation et d'étude appropriés à cette constatation. Par extension et dans un sens concret, on a donné aussi le nom d'observations aux faits constatés, et c'est dans ce sens que l'on dit observations médicales, observations astronomiques, etc.
Cl. Bernard, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, I.
11 Nous pensons que la distinction essentielle (entre observation et expérience) est ici celle de la signification singulière ou de la signification générale du fait perçu. Il y a observation (…) tant que l'on se borne à constater ce qui s'est passé tel jour, dans telles circonstances; il y a expérience (…) quand on observe en vue de savoir ce qui se passe (…)
Lalande, Voc. de la philosophie.
12 L'observation scientifique est toujours une observation polémique; elle confirme ou infirme une thèse antérieure; un schéma préalable, un plan d'observation; elle montre en démontrant; elle hiérarchise les apparences; elle transcende l'immédiat; elle reconstruit le réel après avoir reconstruit ses schémas.
G. Bachelard, le Nouvel esprit scientifique, Introd. I (cité par Dupré, no 3872).
(Une, des observations). Fait d'observer un phénomène; compte rendu du phénomène constaté, décrit, mesuré (→ Exactitude, cit. 21). || Faire une observation (→ Fructification, cit. 1). || Observations répétées; longue suite d'observations (→ Identité, cit. 6). || Observations fructueuses; stériles (→ Hypothèse, cit. 3). || Consigner des observations sur un registre, un cahier.Observation par lecture d'un index (cit. 5). || Observations géophysiques (cit.), magnétiques (cit. 2), météorologiques ( Météorologie), astronomiques ( Astronomie)… || Observation au télescope, télescopique.Observations croisées. || Cycle d'observations.
13 Bougainville est parti avec les lumières nécessaires et les qualités propres à ses vues : de la philosophie, du courage, de la véracité; un coup d'œil prompt qui saisit les choses et abrège le temps des observations (…)
Diderot, Suppl. au voyage de Bougainville, I.
14 (…) notre esprit est si curieusement bâti que le fragment d'expérience qu'il recueille ne lui apparaît jamais pour commencer comme un fragment, mais bien comme un tout; j'ajouterai que chaque observation si mince soit-elle, nous est donnée par là comme une observation intégrale et qu'il ne serait même pas exact de dire que nous supposons les expériences à venir identiques aux premières.
J. Paulhan, Entretien sur des faits divers, I, p. 25.
Par métonymie. Cas observé. || Plusieurs observations montrent que…
4 (En loc.). Physiol., psychol., pathol. Surveillance attentive (à laquelle on soumet un être vivant, un organe).En observation. || Mettre un malade en observation. || Être en observation.Soumettre qqn à l'observation. || Quarantaine d'observation, qui dure le temps nécessaire pour constater le bon état sanitaire d'un navire.
15 Je l'ai mis en observation et j'espère le guérir. Si je le renvoie, c'est la rechute assurée.
G. Duhamel, Salavin, VI, VI.
5 (Surtout dans des loc. : en, d'…). Surveillance systématique des activités dangereuses, nuisibles (d'un malfaiteur, d'un suspect, d'un ennemi). || Laisser deux hommes en observation pour épier quelqu'un (→ Honteux, cit. 13). || Armée (vx), colonne d'observation.(Milit.). || Corps, détachement d'observation. || Poste d'observation. Vigie. || Navire d'observation. Vedette. || Observation aérienne. || Avion, aviation d'observation. Absolt. || La chasse et l'observation.
16 L'autre armée (…) devait tenir la campagne et observer les ennemis, qui à cause de cela l'ont depuis appelée l'armée d'observation.
Racine, Notes historiques, « Relation siège de Namur ».
6 Sport. Examen attentif auquel on soumet un adversaire, afin de mesurer ses forces, de découvrir ses points faibles. || Un round d'observation.
17 Moments d'observation, comme on dit, mais bien involontaire, où l'œil suit malgré lui tous les gestes adverses, que le corps mécanisé répète en les agrandissant.
Jean Prévost, Plaisirs des sports, p. 72.
CONTR. I. Abandon, dédain, dérogation, désobéissance, infraction, manquement, négligence, oubli. — II. (2., spécialt) Compliment, éloge.
DÉR. Observationnel.
COMP. et CONTR. Inobservation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Observation — Ob ser*va tion, n. [L. observatio: cf. F. observation.] 1. The act or the faculty of observing or taking notice; the act of seeing, or of fixing the mind upon, anything. [1913 Webster] My observation, which very seldom lies. Shak. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • observation — Observation. s. f. v. Action par laquelle on observe ce qui est prescrit par quelque loy, ce que l on a promis à quelqu un. L Observation des Commandements de Dieu, des Loix. l observation de sa parole, de sa promesse. Il signifie aussi, Remarque …   Dictionnaire de l'Académie française

  • observation — I noun advertence, advertency, annotation, ascertainment, assertion, attention, attentiveness, check, cognition, cognizance, comment, commentary, concentration, conclusion, consideration, declaration, detection, dictum, discovery, espial,… …   Law dictionary

  • observation — [n1] attention, scrutiny ascertainment, check, cognition, cognizance, conclusion, consideration, detection, estimation, examination, experience, heedfulness, information, inspection, investigation, knowledge, mark, measurement, mind, monitoring,… …   New thesaurus

  • observation — [äb΄zər vā′shən] n. [ME observacioun < L observatio, in LL(Ec), reverence, outward display] 1. observance, as of laws, customs, etc. 2. a) the act, practice, or power of noticing b) something noticed 3. the fact of being seen or noticed… …   English World dictionary

  • Observation [1] — Observation (v. lat.), Beobachtung. Daher Observationsarmee, od. bei geringerer Truppenzahl Observationscorps, eine weniger zum Kampfe als zur Beobachtung des Feindes od. einer Macht, welche feindliche Absichten zu zeigen scheint, bes. vor… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Observation [2] — Observation (spr. Obserwehsch n), Insel an der Nordküste von Australien, im Westen des Golfs von Carpentaria …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Observation — (lat.), Beobachtung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Observation — (lat.), Beobachtung; Observationsoffizier, s. Navigationsoffizier …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Observation — Observation, lat. deutsch, Beobachtung; O.sarmee, O.scorps, Beobachtungsarmee, –corps …   Herders Conversations-Lexikon